Modern Languages - French
Home -- General -- Events -- Graduates -- Undergraduates -- High School Teachers -- Faculty
 
   gold triangle Programme
 gold triangle Résumés
 gold triangle Appel à communications
 gold triangle Inscriptions
 gold triangle Hôtel
 gold triangle Transports et plans d’accès
 gold triangle Tallahassee
 gold triangle Contact
 gold triangle Réviser une proposition
      

For information in English click here

Appel à communications

 

invité d’honneur:
Azouz Begag

chercheurs invités:
Denise Brahimi (Université de Paris VII)
Marta Segarra (University of Barcelona)

La colonisation et les luttes pour l’indépendance ont longtemps mis en exergue l’importance des clivages nationaux dans les relations entre la France et le Maghreb. A l’intérieur de chaque pays du Maghreb il existe pourtant d’importantes différences politiques, culturelles et ethniques sur la base desquelles on peut distinguer schématiquement entre musulmans arabo-berbères, juifs sépharades, et colons européens (« pieds-noirs »). Au-delà de cette division tripartite, construite sous la domination coloniale, d’autres différences entrent en jeu, notamment la distinction entre « Arabes » et « Berbères ». Pendant la colonisation, chacun de ces groupes a donné naissance à des formes d’expression distinctes. Comment les littératures, les oeuvres cinématographiques et les autres formes d’expression issues de ces différents milieux se sont-elles situées les unes par rapport aux autres ? Quelles ont été leurs relations avec les mouvements nationalistes de part et d’autre de la Méditerranée et avec des espaces culturels et/ou politiques plus ou moins larges (trans-méditerranéen, pan-arabe, islamique, judaïque, etc.) dépassant l’axe franco-maghrébin ? Comment, depuis la colonisation, ces différences ont-elles joué dans les écrits, films et autres formes d’expression des populations qui ont quitté le Maghreb pour s’installer en France ? Quelle est la part de la nostalgie, de l’exil, ou de l’oubli dans la représentation du Maghreb chez les créateurs d’héritage arabo-berbéro-musulman, sépharade et pied-noir ? Comment perçoivent-ils leurs relations avec le pays d’accueil et avec des espaces plus larges (tels que le Moyen Orient, la Black Atlantic, etc.)? L’expatriation a-t-elle provoqué le rapprochement ou accusé la séparation entre les artistes issus de ces différents groupes? Où se situent les harkis : du côté des « rapatriés » (majoritairement d’origine européenne), du côté des travailleurs « immigrés » (pour la plupart de confession musulmane), ou dans une catégorie à part ? Quid des descendants de ces différentes populations : ont-ils tendance à perpétuer ou à transcender les lignes de clivages dont ils sont les héritiers ? Autant de questions auxquelles les participants à ce colloque sont invités à répondre.

La liste de thèmes esquissés ci-dessus est indicative et non exclusive. Nous invitons des propositions—soit en français ou en anglais—pour des communications individuelles ou des panels entiers sur des sujets pertinents au thème général du colloque. Chaque panel consistera normalement en trois communications. Les communications seront sélectionnées selon leur valeur scientifique et leur originalité.

Date limite pour la soumission des propositions: le 1er juillet, 2011



440 Diffenbaugh | Tallahassee, Fl. 32306-1280 | http://www.fsu.edu/~icffs | 850.644.7636
Copyright© 2001 Florida State University. All rights reserved. 
Questions/ Comments - contact the sitedeveloper
FSU Seal
| florida state university |